Automatisation pour les volets battants

Comment dois-je faire pour choisir le kit le plus adapté à mes exigences ?

Avant d’achter un kit, je dois avoir à l’esprit les points suivants:

  • Largeur de la fenêtre

  • Décider si je veux commander les volets battants avec un bouton-poussoir ou une radiocommande

  • Vérifier avec attention les cotes de fixation autour des charnières des volets battants pour déterminer le bras le plus adapté.

Je dois réaliser une installation domotique avec divers kit Night ONE Day, quel kit dois-je choisir ?

Les Kit adaptés pour ce genre d’applications sont les kit Night ONE Day AUTO et Night ONE Day RADIO AUTO.

J’ai acheté un kit Night ONE Day et je veux le commander avec une radiocommande. Puis-je le faire ?

Certainement, il faut acheter un récepteur externe optionel pour Night ONE Day et la radiocommande relative.

Le moteur ne répond pas aux commandes

Vérifier que:

  • Le moteur soit alimenté

  • Le moteur pourrait être en position thermique. Attendre quelques minutes et réessayer.

  • Le moteur se trouve en position de fin de course. Essayer d’inverser la marche

En appuyant sur le bouton-poussoir OUVERTURE, les volets battants entrent en mouvement mais dans le sens opposé (et vice versa)

Inverser les phases (fils marron et noir) ou, si on utilise des radiocommandes, effacer la mémoire du récepteur et répéter la procédure de mémorisation .

Il n’est pas possible d’ajouter une nouvelle commande

C’est le cas lorsque la limite maximale de dispositifs radio mémorisables dans le recepteur du moteur a été dépassée (MAX 20).

Si la limite maximale de dispositifs radio mémorisables dans le récepteur du moteur est dépassée (MAX 20)

Effacer la mémoire du moteur et réexécuter la procédure de mémorisation avec un nouvel émetteur.

Quand les volets battants arrivent à s’ouvrir complètement, le bras touche le volet battant

Vérifier attentivement les cotes de fixation autour des charnières des volets battants et vérifier que le bras monté soit le bon. Si ce n’est pas le cas, il faut en choisir en autre parmi les 8 disponibles dans le catalogue.

Pour le choix, se référer aux instructions de montage.

Lors de la fermeture, les ventaux se chevauchent quand ils arrivent à leur boutée.

Il faut répéter attentivement la fixation des bras du volet, comme il l’est indiqué sur la notice de montage, en vérifiant d’extraire, grâce à un extracteur, les bagues d’entraînement (1) précédemment fixées sur les renvois.

Image_002

Un des deux ventaux n’arrive pas à sa boutée.

Il faut répéter attentivement la fixation des bras du volet, comme il l’est indiqué sur la notice de montage, en vérifiant d’extraire, grâce à un extracteur, les bagues d’entraînement (1) précédemment fixées sur les renvois.

Image_001

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Automatismes des portes de garage

En motorisant une porte de garage à partir d’ un seul point d’accès, qu’en est il du déblocage d’ugence ?

Il faut monter un déblocage d’urgence externe.

Si un portail est déséquilibré et tend à s’ouvrir ou à se fermer de lui même, puis-je le motoriser ?

Pour des questions de bon fonctionnement de l’automatisme, la porte doit être équilibrée. Régler les ressorts correctement, comme il l’est décrit par le constructeur, ou calibrer correctement la valeur des contrepoids, et monter successivement le moteur.

Comment choisit-on le type d’opérateur le plus adapté à une porte de garage ?

Si la porte est basculante et débordante avec balancement à contrepoids, il est necessaire d’utiliser des modèles pour portes à contrepoids (Ex: 550,593,595)

Si la porte est basculante et de type non débordant, il est nécessaire d’utiliser des modèles pour portes sectionnelles (Ex: D600, D1000) équipées d’adaptateurs GDA2400.

Pour les portes sectionnelles, il est nécessaire d’utiliser des opérateurs D600, D1000 o D700HS (High Speed).

Le choix de l’opérateur se fait il exclusivement en fonction de la fréquence d’utilisation ?

Non, la fréquence d’utilisation représente la limite maximale de travail de l’opérateur à l’intérieur de son seuil thermique, et il ne faut pas la confondre avec le type d’application pour lequel l’opérateur a été développé. Un tel concept doit représenter le critère principal d’un choix.

Pour faciliter la selection de l’opérateur, nous avons subdivisé les applications en trois catégories facilement identificables par l’installateur: domestique, collective, industrielle.

Les caractérisiques d’un portail domestique sont généralement des dimensions et un poids faibles, le peu de cycles journaliers, les applications mono/bifamilière.

De même, un portail industriel ou collectif est caractérisé par des dimensions et un poid importants ainsi qu’un nombre de passages important.

Pour choisir ensuite le bon produit, le type d’application doit avant tout etre évalué; la fréquence d’utilisation peut être le second critère de selection.

Il doit être évité de baser le choix exclusivement sur la fréquence d’utilisation !

Par exemple, un opérateur a 24V par utilisation domestique peut avoir une fréquence de travail continue (100%); mais s’il venait a etre employé dans un domaine industriel dans lequel le nombre passages est élevé, il aura une “vie” limitée dans le temps, n’étant plus affecté à l’application pour laquelle il a été développé.

Quelle est la fréquence d’utilisation d’une motorisation ?

La fréquence d’utilisation est la capacité maximale d’utilisation d’un opérateur, à l’intérieur de son seuil thermique.

On peut l’exprimer de diverses manières, par référence à une température ambiante spécifique : 1)En pourcentage : quand le temps de travail dépend des caractéristiques du portail

(ex : coulissants), c’est le pourcentage du temps de travail effectif (ouverture+fermeture) par rapport au temps de travail total du cycle (ouverture+fermeture+ temps d’arrêt)

[(To + Tf) / (To + Tf + Tp + Ti)] *100

To= Temps d’ouverture Tf : Temps de fermeture

Tp=Temps de pause Ti : Temps d’intervalle d’un un cycle complet à l’autre

Connaissant la fréquence d’utilisation et le temps d’un cycle complet (To+Tf), on peut remonter au nombre maximal de cycles horaires avec la formule suivante :

(1 h = 3.600 sec) / [(To+Tf) / (Fréquence d’utilisation en pourcentage)]

  1. En cycles par heure: indique le nombre maximale de cycles non consécutifs effectuables en une heure.

  2. R.O.T (Rating Operation Time): identifie le nombre maximal de cycles consécutifs que l’opérateur peut exécuter.

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Automatismes pour portails battants

Comment se connectent plusieurs contacts N.O?

Il faut effectuer des contacts en parallèle

Image_007

Comment se connectent plusieurs dispositifs N.F. ?

Il faut effectuer une série de contacts

Image_006

L’automatisme (230V~), en phase de ralentissement n’a pas la force suffisante pour achever la course

Le ralentissement prévoit la diminution de la couple du moteur. Pour résoudre ce problème, réduire l’espace de décélération ou l’éliminer.

L’automatisme effectue un bref trajet avant d’invertir la marche

  • Dans le cas ou un encoder est présent, vérifier de l’avoir configurer ou câbler correctement

  • S’il n’y a pas d’encoder, vérifier qu’il soit désactivé sur l’appareil electronique

  • Vérifier d’avoir correctement câbler les moteurs. Il se peut que cette anomalie soit le résultat d’une inversion

L’automatisme s’ouvre mais ne ferme pas

  • Vérifier, grace aux LED présentes sur la carte, le bon comportement des entrées (contôler les contacts: contact N.F. LED allumée / contact N.O LED éteinte)

  • Vérifier que la commande OPEN ne soit pas active (A ou B): les led OPEN_A ou OPEN_B doivent être éteintes. La commande OPEN, si elle est maintenue, empêche la fermeture de l’automatisme

  • Vérifier qu’une logique avec temps de pause ait bien été selectionée, autrement appuyer sur la commande OPEN

  • Vérifier que les photocellules qui protegent la fermeture ne soient pas en panne/engagée: la LED FSW-CL doit être allumée

  • Vérifier le cablage des photocellules qui protègent la fermeture (FSW-CL) 24.Les photocellules ne fonctionnent pas

  • Vérifier le cablage des photocellules: le contact utilisé doit être N.F. (fermé quand les photocellules fonctionnent et sont alignées, ouvert quand elles sont engagées)

  • Verifier le bon alignement des photocellules, signalé par l’allumage d’une LED sur le récepteur (voir les instructions du produit)

  • S’assurer que les photocellules ne soient pas en panne

L’automatisme fonctionne lentement

Vérifier d’avoir régler correctement la force d’ouverture/de fermeture ainsi que la vitesse. 22.En appuyant sur une commande, l’automatisme ne s’ouvre pas

  • Vérifier que l’alimentation électrique soit effective

  • Vérifier l’état des fusibles

  • Vérifier le câblage des photocellules qui protègent l’ouvetrure (FSW OP)

  • Vérifier de bien avoir régler la force

  • Vérifier, grace aux LED présentes sur la carte, le bon comportement des entrées (contrôler les contacts: N.F./LED allumée – N.O/LED éteinte)

  • Vérifier que la commande d’ouverture soit detectée par la carte de gestion grâce à l’allumage de la LED OPEN

  • Verifier sur les opérateurs 230V, d’avoir bien monté le condensateur de démarrage

  • Vérifier que l’electroserrure se décroche normalement

  • Vérifier que la protection thermique ne soit pas activée ou attendre quelques minutes avant d’activer de nouveau l’automatisme

Comment les LED de signalisation des fins de courses doivent elles se comporter ?

Les micro-interrupteurs de fin de course utilisent des contacts N.F.

La fin de course, une fois engagée, s’ouvre et la LED correspondante doit s’éteindre. Quand aucune des deux fins de course n’est engagée, les deux LED doivent être allumées.

Comme règle-t-on la force d’un opérateur électromécanique ?

La puissance doit etre réglée grâce à la carte électronique, tout en respectant les normes en vigueur.

Sur les opérateurs hydrauliques, que signifient les sigles CBC, CBAC, CBACR, SB, SBS, CBAC L, SB L ?

  • CBC: opérateur avec blocage en fermture

  • CBAC: opérateur avec blocage en ouverture et fermeture

  • CBACR: opérateur avec ouverture et femeture rapide

  • SB: opérateur sans blocage en ouverture et en fermeture (nécessité d’une électroserrure pour bloquer)

  • SBS: opérateur sans blocage en ouverture et en fermeture lentes (nécessité d’une electroserrure pour bloquer)

  • CBAC L: opérateur avec blocage en ouverture et femerture longues (avec des cotes A et B supérieures )

  • SB L: opérateur sans blocage en ouverure et en fermeture lentes (avec des cotes A et B supérieures)

Lors du fonctionnement des opérateurs hydrauliques , un peu d’huile coule de l’endroit où se trouvait la vis de purge. A quoi cela peut-il être dû ?

On distingue deux causes potentielles:

  • une est due à une mauvaise installation, il faut donc contrôler que l’opérateur soit à niveau

  • l’autre est dûe à l’utilisation intensive des opérateurs, de ce fait, l’huile chauffe et augmente de volume, coulant ainsi de l’endoit ou était vissée la vis de purge seulement lors de certains cycles.

En outre, lors du transport, il est possible qu’une quantité limitée d’huile présent dans le tuyeau de purge, coule lorsque la vis est enlevée. Dans ce cas également, la fuite est minime et s’arrête après quelques cycles de fonctionnement.

Comment les vis de by pass se règle-t-elle sur un opérateur hydraulique (non Hybride) ?

  • Mettre l’automatisme en position de fermeture

  • Désserer les deux valves de BY PASS

  • Commander l’ouverture du portail

  • Le moteur s’activera mais n’aura pas la force d’actionner le vantail

  • Commencer à tourner lentement la vis VERTE dans le SENS HORAIRE, jusqu’à ce que le vantail commence à se mouvoir sans à-coups

  • Tourner la vis VERTE dans le SENS HORAIRE d’encore un demi-tour

  • Attendre que le vantail s’ouvre complètement

  • Commander la fermeture du portail

  • Le moteur s’activera mais n’aura pas la force d’actionner le vantail

  • Visser la vis ROUGE dans le SENS HORAIRE, jusqu’à ce que le vantail commence à se mouvoir sans à-coups

  • Tourner la valve ROUGE, dans le sens HORAIRE, d’encore un demi-tour

  • Attendre que le vantail se ferme complètement

Est-ce correct de serrer au maximum (dans le sens horaire) les valves de BY PASS ?

Non, les valves de by-pass ne doivent pas être complètement serrées pour ne pas compromettre le bon fonctionnement du circuit hydraulique. Serrer à fond puis desserrer d’un demi-tour.

Comment se règle la force d’un opérteur hydraulique 230 V ?

La force doit etre réglée grâce aux vis de BY PASS, respectant ce qui est requis par les normes. La force électronique doit etre mise au maximum.

Puis-je utiliser une huile commerciale pour effectuer un complément de plein sur un opérateur FAAC ?

L’opération d’appoint d’huile est seulement réservée au personnel autorisé (techniciens et installateurs). L’utilisation d’une huile différente de celle d’origine est déconseillée.

Une huile qui n’a pas été testée spécifiquement sur les opérateurs FAAC pourrait avoir des effets indésirables sur l’état des joints et sur l’équipement interne de l’opérateur.

Par contre, l’huile FAAC HP OIL (ROUGE) est parfaitement compatible avec l’huile FAAC XD220 (JAUNE). Il est donc possible de compléter l’huile de vieux opérateurs avec l’huile de l’actuelle production.

Comment puis-je effectuer un ralentissment du mouvement du portail

Il est necessaire de procéder à un “apprentissage complet” des temps de mouvement.

L’automatisme fonctionne par à-coups, comment puis-je résoudre le problème ?

  • Vérifier que les spécificités de l’installation (ex: cotes) aient été respectées.

  • Vérifier que la structure, dont l’automatisme actionne le mouvement, ne présente pas de désequilibres ou des frottements excessifs et que les caractéristiques de l’opérateur soient adaptées aux dimensions du portail

  • Vérifier d’avoir enlever la vis de purge et éventuellement exécuter l’opération de purge.

  • Vérifier que l’opérateur, hydraulique ou électromécanique, ait été installé de manière parfaitement horizontale (voir les instructions pour une référence sur l’endroit ou l’on doit contrôler l’horizontalité du moteur)

Je n’arrive pas à ouvrir le vantail même si le moteur est débloqué

Sur les opérateurs électromécaniques avec système de poussée désaxé (S418,413) le déblocage du système est effectif si l’opérateur est installé en position parfaitement

horizontale. Dans le cas contraire, on peut vérifier la présence d’à-coups entre les vis sans fin et le mécanisme, empêchant l’ouverture même avec un opérateur déboqué.

Transmission désaxée

Image_004

Transmission axée

Image_005

La présence d’arrêts mécaniques d’ouverture/de fermeture est elle obligatoire ?

Il est toujours conseillé d’avoir des arrêts mécaniques d’ouverture et de fermeture. Il existe dans notre gamme des opérateurs avec arrêts mécaniques intégrés.

Si le système est doté d’un encodeur, il est possible de ne pas recourrir à l’installation d’arrêts mécaniques étant donné que la centrale de commande est toujours en mesure de reconnaître la position exacte du vantail.

Dans le cas ou les arrêts mécaniques sont absents et que l’installation n’est pas possible, et en présence d’un systeme qui n’est pas doté d’un encoder, il est conseillé d’utiliser des micro interupteurs de fin de course ainsi qu’une carte qui les gèrent, éventuellement en association avec un encoder relatif.

Puis-je monter un opérateur sur un vantail de longueur supérieure à celle prescrite ?

NON, il faut se conformer aux spécificités décrites sur le catalogue

Puis-je monter l’opérateur pour qu’il ouvre vers l’exterieur ?

Oui, il est possible d’installer un opérateur afin qu’il ouvre vers l’extérieur comme le montre l’exemple ci dessous:

Non fourni

Image_003

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Automatismes pour portails coulissants

Comment se connectent plusieurs dispositifs avec un contact N.O ?

Il faut effectuer les contacts en parallèle.

Image_014

Comment se connectent plusieurs dispositifs avec un contact N.F. ?

Il faut effectuer les contacts en série.

Image_013

L’automatisation (230V~), en phase de ralentissement, n’a pas la force suffisante d’achever la course

Le ralentissement prévoit la diminution de la couple du moteur. Pour résoudre ce problème, réduire l’espace de décélération ou l’éliminer.

En appuyant sur une commande l’automatisation ne s’ouvre pas, que dois-je contrôler ?

  • Vérifier si l’alimentation electrique est effective

  • Vérifier l’état des fusibles

  • Vérifier le câblage des photocellules qui portègent l’ouverture (FSW OP)

  • Vérifier d’avoir régler correctemment la force

  • Vérifier, avec les LED présentes sur la carte, si le comportement des entrées est correct. (contrôler les contacts: contact N.C.->LED allumée, contact N.O.->LED éteinte)

  • Vérifier que la commande d’ouverture soit detectée par la carte de gestion avec l’allumage de la LED OPEN

  • Sur les opérateurs 230V, vérifier d’avoir monter le condensateur de décollage.

  • Vérifier que la protection thermique ne soit pas enclenchée

Pourquoi les photocellules n’interviennent elles pas ?

Vérifier que:

  • les photocellules soient correctement alignées (se référer aux instrcutions proposées), et que le câblage soit exécuté correctement (selon un des schémas présentés normalement dans les instructions de la fiche électronique)

  • la led FSW_OP s’allume et s’éteigne quand le rayon des photocellules est coupé

  • la led FSW_CL s’allume et s’éteigne quand le rayon des photcellules est coupé.

Dans le cas d’un fonctionnement normal, sur les équipement électroniques, la LED de STOP doit-elle être allumée ou éteinte ?

Le STOP est un contact N.F.

Elle doit etre ALLUMEE et s’éteindre lors d’utilisation de la commande STOP

Quand est-ce que les photocellules connectées à la borne FSW OP interviennent-elles?

Elles interviennent durant la phase d’ouverture de l’automatisation.

Quand est-ce que les photocellules connectées à la borne FSW CL interviennent-elles?

Elles interviennent durant la phase de fermeture de l’automatisation.

Sur les équipements électroniques, les LED correspondants aux PHOTOCELLULES DE SECURITE (FSW CL, FSW OP) doivent-elles être allumées ou éteintes ?

Les photocellules de sécurité sont des dispositifs au contact N.F.

Quand les photocellules sont alimentées et alignées les LED placées sur les équipements électroniques doivent être ALLUMEES et s’éteindre au moment où elles détectent une présence.

Le portail exécute un bref trajet avant d’invertir la marche. Que faire ?

  • Dans le cas où il n’y a pas d’encoder, vérifier d’avoir établi la valeur du parametre de second niveau EC à la valeur “00”

  • Vérifier qu’un dispositif N.C. connecté à la borne “safe” n’intervient pas.

Sur les moteurs monophase 230V, est il nécessaire de connecter le condensateur de démarrage ?

OUI, il faut connecter le condensateur avec ses connecteurs ou sinon entre les deux phases d’ouverture et de fermeture (câbles du moteur de couleur NOIR et MARRON)

En appuyant sur une commande, le moteur fait du bruit mais ne part pas

  • Vérifier que le portail ne soit pas “encastré” sur la battée mécanique

  • Vérifier que la crémaillère ne s’appuie pas sur le pignon

  • Vérifier que la friction mécanique soit réglée correctement

  • Sur les opérateurs monophases, vérifier le condensateur de démarrage.

Dans un système avec fins de course magnétiques polarisées, les aimants doivent-ils respecter un positionnement spécifique ?

Oui, il faut se référer aux instructions.

Image_012

Comment doivent se comporter les LED de signalisation des fins de course ?

Les fins de course utilisent des contacts N.F. La fin de course, une fois engagée, s’ouvre et la LED correspondante doit s’éteindre. Quand aucune des deux fins de courses n’est engagée, les deux LED doivent être allumées.

Comment dois-je câbler les vieilles fins de course 746 et 844 sans branchement rapide ?

Image_011

Comment se compose le câble de la fin de course du 746 et du 844 ?

Image_010

L’automatisme 746/844 MPS a été mis à jour en installant le kit 490114, maisen appuyant sur une commande, le portail parcourt 1 m avant d’inverser la marche. Que dois-je faire ?

Verifier d’avoir monté l’aimant posé sur l’arbre rapide.

Image_009

Les cartes électroniques 746MPS ou 844MPS sont-elles encore disponibles ?

Non, il faut acheter le code 490114 (Kit de mise à jour pour les moteurs 746-844 précédants les versions “ER”)

Comment régle-t-on la force d’un opérateur électro-mécanique ?

La force doit etre régulée par carte électronique, respectant ce qui est requis par les normes en vigeur.

Puis-je utiliser une huile commerciale pour effectuer un complément de plein sur un opérateur FAAC ?

L’opération d’appoint d’huile est seulement réservée au personnel autorisé (techniciens et installateurs). L’utilisation d’une huile différente de celle d’origine est déconseillée.

Une huile qui n’a pas été testée spécifiquement sur les opérateurs FAAC pourrait avoir des effets indésirables sur l’état des joints et sur l’équipement interne de l’opérateur.

Par contre, l’huile FAAC HP OIL (ROUGE) est parfaitement compatible avec l’huile FAAC XD220 (JAUNE). Il est donc possible de compléter l’huile de vieux opérateurs avec l’huile de l’actuelle production.

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Automatismes pour portes accordéon

Comment se connectent plusieurs dispositifs avec un contact N.O ?

Il faut effectuer des contacts en parallèle.

Image_005

Comment se connectent plusieurs dispositifs avec un contact N.F. ?

Il faut effectuer des contacts en série.

Image_004

L’automatisme (230V~), en phase de ralentissement, n’a pas la force suffisante pour achever la course

Le ralentissement prévoit la diminution de la couple du moteur. Pour résoudre ce problème, réduire l’espace de décélération ou l’éliminer.

L’automatisme fonctionne par à-coups, comment puis-je résoudre le problème ?

  • Vérifier que la structure dont l’automatisme actionne le mouvement ne présente pas de désequilibres et que les spécificités de l’installation (ex: cotes) aient été respectées.

  • Vérifier d’avoir enlever la vis de purge et exécuter l’opération du purge

Pourquoi les photocellules n’interviennent elles pas ?

  • Vérifier que:

  • les photocellules soient correctement alignées (se référer aux instrcutions proposées), et que le câblage soit exécuté correctement (selon un des schémas présentés normalement dans les instructions de la fiche électronique).

  • la led FSW_OP s’allume et s’éteigne quand le rayon des photocellules est coupé ta

  • la led FSW_CL s’allume et s’éteigne également quand le rayon des photcellules est coupé.

L’automatisme s’ouvre mais ne se ferme pas, que dois-je vérifier ?

  • Vérifier, grâce aux LED présentées sur la fiche, le bon fonctionnement des entrées (contrôler les contacts: N.F->LED allumée / N.O-> LED éteinte)

  • Vérifier que les photocellules qui protègent la fermeture ne soient pas en panne/engagées

  • Vérifier le câblage des photocellules qui protègent la fermeture (FSW CL)

En appuyant sur une commande, l’automatisme ne s’ouvre pas, qu’est-il nécessaire de contrôler ?

  • Vérifier que l’alimentation électrique soit effective

  • Vérifier l’état des fusibles

  • Vérifier le clâblage des photocellules qui protègent l’ouverture (FSW OP)

  • Vérifier d’ avoir correctement régler la force

  • Vérifier, grâce aux LED présentes sur la fiche, le bon fonctionnement des entrées (Contrôler les contacts: N.F.->LED allumée / N.O->LED éteinte)

  • Vérifier si la commande arrive à la fiche grâce à l’allumage de la LED OPEN (OPEN A)

  • Sur les opérateurs 230V, vérifier d’avoir monter le condensateur de démarrage

  • L’electroserrure ne se décroche pas

  • Vérifier que la protection thermique ne soit pas activée

  • Vérifier d’avoir correctement câblé les phases du moteur

Sur les moteurs monophase 230V est-il nécessaire de connecter le condensateur de démarrage ?

Oui, il faut connecter le condensateur avec ses connecteurs ou sinon entre les deux phases d’ouverture et de fermeture (câbles du moteur de couleur NOIR et MARRON)

Dans le cas d’un fonctionnement normal, sur les équipements électroniques, la LED de STOP doit-elle être allumée ou éteinte ?

Le STOP est un contact N.F.

Elle doit être ALLUMEE et s’éteindre lors d’utilisation de la commande STOP.

Quand est-ce que les photocellules connectées à la borne FSW OP interviennent-elles ?

Elles interviennent durant la phase d’ouverture de l’automatisme.

Quand est-ce que les photocellules connectées à la borne FSW CL interviennent-elles?

Elles interviennent durant la phase de fermeture de l’automatisme.

Sur les applications électroniques, les LED correspondants aux PHOTOCELLULES DE SECURITE (FSW CL FSW OP) doient elles être allumées ou éteintes ?

Les photocellules de sécurité sont des dispositifs au contact N.F.

Quand les photocellules sont alimentées et alignées les LED placées sur les équipements électroniques doivent être ALLUMEES et s’éteindre au moment où elles détectent une présence.

Au niveau des opérateurs hydrauliques, que signifient les sigles CBAC, SB, SBS ?

  • CBAC: opérateur avec blocage lors de l’ouverture et de la fermeture

  • SB: opérateur sans blocage lors de l’ouverture et de la fermeture (nécéssité d’une électrosérrure pour bloquer)

  • SBS: opérateur sans blocage lors de l’ouverture et fermeture lentes (nécessité d’une électroserrure pour bloquer)

Lors du fonctionnement des opérateurs hydrauliques , un peu d’huile coule du de l’endoit où se trouvait la vis de purge. A quoi cela peut-il être dû ?

On distingue deux causes potentielles:

  • une est due à une mauvaise installation, il faut donc contrôler que l’opérateur soit à niveau

  • l’autre est dûe à l’utilisation intensive des opérateurs, de ce fait, l’huile chauffe et augmente de volume, coulant ainsi de l’endroit où se trouvait la vis de purge, seulement lors de certains cycles.

    En outre, lors du transport, il est possible qu’une quantité limitée d’huile présent dans le tuyeau de purge, coule lorsque la vis est enlevée. Dans ce cas également, la fuite est minime et s’arrête après quelques cycles de fonctionnement.

Puis-je utiliser une huile commerciale pour effectuer un complément de plein sur un opérateur FAAC ?

L’opération d’appoint d’huile est seulement réservée au personnel autorisé (techniciens et installateurs). L’utilisation d’une huile différente de celle d’origine est déconseillée.

Une huile qui n’a pas été testée spécifiquement sur les opérateurs FAAC pourrait avoir des effets indésirables sur l’état des joints et sur l’équipement interne de l’opérateur.

Par contre, l’huile FAAC HP OIL (ROUGE) est parfaitement compatible avec l’huile FAAC XD220 (JAUNE). Il est donc possible de compléter l’huile de vieux opérateurs avec l’huile de l’actuelle production.

Une fois l’installation terminée, la vis de purge doit-elle être enlevée du trou purge ?

Oui, la vis doit être retirée.

L’automatisme fonctionne, mais lentement. Que dois-je vérifier ?

Vérifier d’avoir régler correctement la force d’ouverture/de fermeture à l’endroit prévu, ainsi que la vitesse.

Comment les vis de by pass se règle t elle sur un opérateur hydraulique ?

  • Mettre l’automatisme en position de fermeture

  • Désserer les deux valves de BY PASS

  • Commander l’ouverture du portail

  • Le moteur s’activera mais n’aura pas la force d’actionner le vantail

  • Commencer à tourner lentement la vis VERTE dans le SENS HORAIRE, jusqu’à ce que le vantail commence à se mouvoir sans à-coups

  • Tourner la vis VERTE dans le SENS HORAIRE d’encore un demi-tour

  • Attendre que le vantail s’ouvre complètement

  • Commander la fermeture du portail

  • Le moteur s’activera mais n’aura pas la force d’actionner le vantail

  • Visser la vis ROUGE dans le SENS HORAIRE, jusqu’à ce que le vantail commence à se mouvoir sans à-coups

  • Tourner la valve ROUGE, dans le sens HORAIRE, d’encore un demi-tour

  • Attendre que le vantail se ferme complètement

Est-ce correct de serrer au maximum (dans le sens horaire) les valves de BY PASS ?

Non, les valves de by-pass ne doivent pas être complètement serrées pour ne pas compromettre le bon fonctionnement du circuit hydraulique. Serrer à fond puis desserrer d’un demi-tour.

Dans les opérateurs hydrauliques quelle est la fonction d’une valve de BY PASS ?

Les valves de by pass servent à régler la force du moteur. La vis rouge règle la force de fermeture, la verte, celle d’ouverture.

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Automatismes pour portes basculantes

Puis-je utiliser une huile commerciale pour effectuer un appoint d’huile sur un opérateur FAAC ?

L’opération d’appoint d’huile est seulement réservée au personnel autorisé (techniciens et installateurs). L’utilisation d’une huile différente de celle d’origine est déconseillée.

Une huile qui n’a pas été testée spécifiquement sur les opérateurs FAAC pourrait avoir des effets indésirables sur l’état des joints et sur l’équipement interne de l’opérateur.

Par contre, l’huile FAAC HP OIL (ROUGE) est parfaitement compatible avec l’huile FAAC XD220 (JAUNE). Il est donc possible de compléter l’huile de vieux opérateurs avec l’huile de l’actuelle production.

Est-ce correct de serrer au maximum (dans le sens horaire) les valves de BY PASS ?

Non, les valves de by-pass ne doivent pas être complètement serrées pour ne pas compromettre le bon fonctionnement du circuit hydraulique. Serrer à fond puis desserrer d’un demi-tour.

Dans les opérateurs hydrauliques quelle est la fonction d’une valve de BY PASS ?

Les valves de by pass servent à régler la force du moteur. La vis rouge règle la force de fermeture, la verte, celle d’ouverture.

Comme règle-t-on la force d’un opérateur hydraulique ?

La force doit être réglée par les vis by pass, respectant ce qui est requis par normes. La force électronique doit être mise au maximum.

Comment régle-t-on la force d’un opérateur électro-mécanique ?

La force doit etre réglée par la carte électronique, respectant ce qui est requis par les normes.

Sur les applications électroniques, les LES correspondants aux PHOTOCELLULES DE SECURITE (FSW CL FSW OP) doient elles être allumées ou éteintes ?

Les photocellules de sécurité sont des dispositifs au contact N.F.

Quand les photocellules sont alimentées et alignées, les LED placées sur les équipements électroniques doivent être ALLUMEES et s’éteindre au moment où elles détectent une présence.

Quand est-ce que les photocellules connectées à la borne FSW CL interviennent-elles ?

Elles interviennent pendant la phase de fermeture de l’automatisme.

Quand est-ce que les photocellules connectées à la borne FSW OP interviennent-elles ?

Elles interviennent durant la phase d’ouverture de l’automatisme.

Dans une situation de fonctionnement normal, les LED de STOP sur les appareils électroniques doivent-elles être allumées ou éteintes ?

Le STOP est un contact N.F. La LED de signalisation du STOP doit toujours être ALLUMEE et s’éteindre lorsque l’on presse la commande STOP.

Sur les moteurs monophases 230V, est-il nécessaire de connecter le condensateur de démarrage ?

OUI, il faut connecter le condensateur à ses connecteurs ou sinon entre les deux phases d’ouverture et de fermeture (câbles du moteur de couleur NOIR et MARRON)

Lors de la fermeture, la porte oscille.

Vérifier l’équilibre et d’éventuels frottements dont les effets seraient visibles sur la porte.

Dans l’application sur les portes basculantes, ou dois-je monter mon opérateur ?

Possiblement au centre de la porte, et configurer l’attache des tubes de transmission à environ 10cm du de l’axe de rotation

Image_002

Comment dois-je choisir les bras en fonction de ma porte basculante ?

  • Utiliser les bras télescopiques droits si l’espace entre le bras et la cloison latérale (cote “S1”) est supérieur ou égal à 15 mm.

  • Utiliser les bras téléscopiques courbés dans le cas ou l’espace (cote “S1”) est inférieur à 15 mm.

    Cloison latérale

Image_001

En débloquant l’opérateur, la porte a tendance à fermer

Le montage de l’opérateur a augmenté le poids de la porte basculante, désequilibrant le système. Augmenter la valeur du contrepoids pour équilibrer de nouveau le système. Le juste équilibre est fondamental pour le bon fonctionnement de l’automatisme.

Pendant le mouvement de descente, mon opérateur invertit la marche, que dois-je faire ?

  • Vérifier qu’il n’y ait pas de frottements ou que la porte ne soit pas désequlibrée

  • Diminuer la sensibilié de l’antiécrasement et la vitesse

  • Essayer d’augmenter la force

J’ai une porte piétonne sur le portail basculant, puis-je l’automotoriser ?

  • OUI:

  • Si la porte est en position centrale sur le portail basculant, il est possible de monter deux moteurs latéralement

  • Si la porte est latérale, il est possible de monter un opérateur à tirant-poussant (pou portes sectionnelles) jumelé à un adaptateur pour portes basculantes (ex: GDA 2400)

Il faut, dans tous les cas, connecter un dispositif de sécurité sur la porte de façon à ce que lorsque la porte basculante s’ouvre, la carte électronique puisse bloquer le fonctionnement.

Le portail arrive sur la butée de fermeture, puis invertit la marche et prend le sens de l’ouverture. Que dois-je faire ?

  • Effectuer un nouveau SETUP, avant que la porte sectionnelle n’arrive à sa

  • Délester légerement la butée inférieure, comme le décrivent les instructions

  • Vérifier, si la cote de sécurité est présente, qu’elle n’est pas activée.

En motorisant une porte de garage à partir d’ un seul point d’accès, qu’en est il du déblocage d’ugence ?

Il faut monter un déblocage d’urgence externe

Si un portail est déséquilibré et tend à s’ouvrir ou à se fermer de lui même, puis-je le motorisé ?

Pour des questions de bon fonctionnement de l’automatisme, la porte doit être équilibrée. Régler les ressorts correctement, comme il l’est décrit par le constructeur, ou calibrer correctement la valeur des contrepoids, et monter successivement le moteur.

Le choix de l’opérateur se fait il exclusivement en fonction de la fréquence d’utilisation ?

Non, la fréquence d’utilisation représente la limite maximale de travail de l’opérateur à l’intérieur de son seuil thermique, et il ne faut pas la confondre avec le type d’application pour lequel l’opérateur a été développé. Un tel concept doit représenter le critère principal d’un choix.

Pour faciliter la selection de l’opérateur, nous avons subdivisé les applications en trois catégories facilement identificables par l’installateur: domestique, collective, industrielle.

Les caractérisiques d’un portail domestique sont généralement:

  • des dimensions et un poids faibles

  • le peu de cycles journaliers

  • les applications mono/bifamilière.

    De même, un portail industriel ou collectif est caractérisé par:

  • des dimensions et un poid importants

  • un nombre de passages important.

Pour choisir ensuite le bon produit, le type d’application doit avant tout etre évalué; la fréquence d’utilisation peut être le second critère de selection.

Il doit être évité de baser le choix exclusivement sur la fréquence d’utilisation !

Par exemple, un opérateur a 24V par utilisation domestique peut avoir une fréquence de travail continue (100%); mais s’il venait a etre employé dans un domaine industriel dans lequel le nombre passages est élevé, il aura une “vie” limitée dans le temps, n’étant plus affecté à l’application pour laquelle il a été développé.

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Automatismes pour portes industrielles

Sur les opérateurs 540-541 et 541 3ph, en situation de coupure d’alimentation , puis-je ouvrir et fermer le portail industriel manuellement ?

Dans le cas où il est nécessaire d’actionner la porte, et où l’automatisme est inactif a cause d’une coupure d’alimentation électrique ou en cas de hors service, il est possible d’effectuer

Image_005

manuellement la manoeuvre d’ouverture et de fermeture de la porte en se servant du kit dévérouillage à chaîne (à installer dans le cas ou le moteur n’est pas accessible) ou en débloquant l’opérateur grâce au dispositif de débloquage prévu à cet effet.

Déblocage

Déverrouillage à chaîne

Sur les opérateurs 540-541 et 541 3ph, comment les fins de course se règlent-elles ?

Positionner le portail industriel en position de fermeture puis en position d’ouverture et agir sur les réglages de fin de course correspondants.

Image_003

Image_004

Les opérateurs 540-541 et 541 3ph peuvent-ils être utilisés pour des applications désaxées ?

Oui, il est nécessaire d’utiliser le kit renvoi à chaîne.

Il est nécessaire de se rapporter au tableau ci-dessous:

Image_001

Image_002

Le choix de l’opérateur se fait il exclusivement en fonction de la fréquence d’utilisation ?

Non, la fréquence d’utilisation représente la limite maximale de travail de l’opérateur à l’intérieur de son seuil thermique, et il ne faut pas la confondre avec le type d’application pour lequel l’opérateur a été développé. Un tel concept doit représenter le critère principal du choix.

Pour faciliter la sélection de l’opérateur, nous avons subdivisé les applications en trois catégories facilement identificables par l’installateur: domestique, collective, industrielle.

Les caractérisiques d’un portail domestique sont généralement:

  • des dimensions et un poids faibles

  • le peu de cycles journaliers

  • les applications mono/bifamilière.

    De même, un portail industriel ou collectif est caractérisé par:

  • des dimensions et un poid importants

  • un nombre de passages important.

Pour choisir ensuite le bon produit, le type d’application doit avant tout etre évalué; la fréquence d’utilisation peut être le second critère de selection.

Il doit être évité de baser le choix exclusivement sur la fréquence d’utilisation !

Par exemple, un opérateur a 24V par utilisation domestique peut avoir une fréquence de travail continue (100%); mais s’il venait a etre employé dans un domaine industriel dans lequel le nombre passages est élevé, il aura une “vie” limitée dans le temps, n’étant plus affecté à l’application pour laquelle il a été développé.

Quelle est la fréquence d’utilisation d’une motorisation ?

La fréquence d’utilisation est la capacité maximale d’utilisation d’un opérateur, à l’intérieur de son seuil thermique.

On peut l’exprimer de diverses manières, par référence à une température ambiante spécifique : 1)En pourcentage : quand le temps de travail dépend des caractéristiques du portail

(ex : coulissants), c’est le pourcentage du temps de travail effectif (ouverture+fermeture) par rapport au temps de travail total du cycle (ouverture+fermeture+ temps d’arrêt)

[(To + Tf) / (To + Tf + Tp + Ti)] *100

To= Temps d’ouverture Tf : Temps de fermeture

Tp=Temps de pause Ti : Temps d’intervalle d’un un cycle complet à l’autre

Connaissant la fréquence d’utilisation et le temps d’un cycle complet (To+Tf), on peut remonter au nombre maximal de cycles horaires avec la formule suivante :

(1 h = 3.600 sec) / [(To+Tf) / (Fréquence d’utilisation en pourcentage)]

  1. En nombre de cycles par heure: indique le nombre maximal de cycles non consécutifs effectuables en une heure.

  2. R.O.T (Rating Operation Time): identifie le nombre maximal de cycles consécutifs que l’opérateur peut exécuter

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Automatismes pour portes sectionnelles

Comment régle-t-on la force d’un opérateur électro-mécanique ?

La force doit etre réglée par la carte électronique, respectant ce qui est requis par les normes en vigueur.

Sur les appareils électroniques, les LES correspondants aux PHOTOCELLULES DE SECURITE (FSW CL FSW OP) doient elles être allumées ou éteintes ?

Les photocellules de sécurité sont des dispositifs au contact N.F.

Quand les photocellules sont alimentées et alignées, les LED placées sur les équipements électroniques doivent être ALLUMEES et s’éteindre au moment où les photocellules détectent une présence.

Quand est ce que les photocellules connectées à la borne FSW CL interviennent-elles ?

Elles interviennent pendant la phase de fermeture de l’automatisme

Quand est-ce que les photcellules connectées à la borne FSW OP interviennent-elles ?

Elles interviennent durant la phase d’ouverture de l’automatisme

Dans une situation de fonctionnement normal, les LED de STOP sur les appareils électroniques doivent elles-elles être allumées ou éteintes ?

Le STOP est un contact N.F. La LED de signalisation du STOP doit toujours être ALLUMEE et s’éteindre lorsque l’on presse la commande STOP.

A quoi sert le rail en deux pièces ?

C’est utile dans le cas où on ne réussit pas à transporter le rail unique car c’est trop long. 8.Pendant le mouvement de descente, mon opérateur invertit la marche, que dois-je faire ?

  • Vérifier qu’il n’y ait pas de frottements ou que la porte ne soit pas désequlibrée

  • Diminuer la sensibilié de l’antiécrasement et la vitesse

  • Essayer d’augmenter la force

Le portail arrive sur la butée de fermeture, puis invertit la marche et prend le sens de l’ouverture. Que dois-je faire ?

  • Effectuer un nouveau SETUP, et arrêter la porte avant qu’elle n’arrive à sa butée

  • Délester légerement la butée inférieure, comme le décrivent les instructions

  • Vérifier, si la cote de sécurité est présente, qu’elle ne soit pas activée. 6.Quelle différence existe-t-il entre le rail à courroies et celui à chaînes ?

Au niveau fonctionnel, ils sont comparables, outre le fait que le le rail à courroies est plus silencieux.

En motorisant une porte de garage à partir d’ un seul point d’accès, qu’en est il du déblocage d’ugence ?

Il faut monter un déblocage d’urgence externe

Si un portail est déséquilibré et tend à s’ouvrir ou à se fermé de lui même, puis-je le motorisé ?

Pour des questions de bon fonctionnement de l’automatisation, la porte doit etre équilibrée. Régler les ressorts correctement, comme il l’est décrit par le constructeur, ou calibrer correctement la valeur des contrepoids, et monter successivement le moteur.

Le choix de l’opérateur se fait il exclusivement en fonction de la fréquence d’utilisation ?

Non, la fréquence d’utilisation représente la limite maximale de travail de l’opérateur à l’intérieur de son seuil thermique, et il ne faut pas la confondre avec le type d’application pour lequel l’opérateur a été développé. Un tel concept doit représenter le critère principal d’un choix.

Pour faciliter la selection de l’opérateur, nous avons subdivisé les applications en trois catégories facilement identificables par l’installateur: domestique, collective, industrielle.

Les caractérisiques d’un portail domestique sont généralement:

  • des dimensions et un poids faibles

  • le peu de cycles journaliers

  • les applications mono/bifamilières.

    De même, un portail industriel ou collectif est caractérisé par:

  • des dimensions et un poid importants

  • un nombre de passages important.

Pour choisir ensuite le bon produit, le type d’application doit avant tout etre évalué; la fréquence d’utilisation peut être le second critère de selection.

Il doit être évité de baser le choix exclusivement sur la fréquence d’utilisation !

Par exemple, un opérateur a 24V par utilisation domestique peut avoir une fréquence de travail continue (100%); mais s’il venait a etre employé dans un domaine industriel dans lequel le nombre passages est élevé, il aura une “vie” limitée dans le temps, n’étant plus affecté à l’application pour laquelle il a été développé.

Quelle est la fréquence d’utilisation d’une motorisation ?

La fréquence d’utilisation est la capacité maximale d’utilisation d’un opérateur, à l’intérieur de son seuil thermique.

On peut l’exprimer de diverses manières, par référence à une température ambiante spécifique : 1)En pourcentage : quand le temps de travail dépend des caractéristiques du portail

(ex : coulissants), c’est le pourcentage du temps de travail effectif (ouverture+fermeture) par rapport au temps de travail total du cycle (ouverture+fermeture+ temps d’arrêt)

[(To + Tf) / (To + Tf + Tp + Ti)] *100

To= Temps d’ouverture Tf : Temps de fermeture

Tp=Temps de pause Ti : Temps d’intervalle d’un un cycle complet à l’autre

Connaissant la fréquence d’utilisation et le temps d’un cycle complet (To+Tf), on peut remonter au nombre maximal de cycles horaires avec la formule suivante :

(1 h = 3.600 sec) / [(To+Tf) / (Fréquence d’utilisation en pourcentage)]

  1. En cycles par heure: indique le nombre maximal de cycles non consécutifs effectuables en une heure.

  2. R.O.T (Rating Operation Time): identifie le nombre maximal de cycles consécutifs que l’opérateur peut exécuter

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Automatismes pour volets roulants et stores

Quand est-ce-que les photocellules connectées à la borne FSW CL interviennent-elles ?

Elles interviennent durant la phase de fermeture de l’automatisme sur les platines de gestion qui prévoient la fonction.

Sur l’opérateur R280, puis-je monter deux électro freins ?

Non, l’electrofrein doit être monté sur seul un opérateur.

Est-il possible de monter deux R180 sur le même rideau ?

Oui, mais il faut utiliser une fin de course seulement et connecter les moteurs électriques en parallèle.

Image_001

Image_002

Sur les opérateurs R180 et 280, l’usage des electrofreins est-il obligatoire ?

Non, l’usage de l’électro frein est nécessaire seulement si on veut le blocage du moteur, en sachant que les opérateurs R180 et 280 sont d’origine réversibles.

Un rideau à ressorts doit-il être équilibré ?

Oui, pour des questions de sécurité et de bon fonctionnement de l’automatisation, un rideau doit être équilibré.

Sur les moteurs T-Mode avec fin de course électronique (TM E, TM ER, TM ERO), dans l’application store, le moteur inverse le mouvement pendant la descente.

  • Vérifier que les glissières soient nettoyées et intactes (frottements)

  • Sélectionner une sensibilité inférieure de détection d’obstacles (0 à 10 niveaux)

  • Désactiver la détection d’obstacle dans la zone problématique.

Sur les moteurs T_Mode radio avec fin de course mécanique (TM R-W), en appuyant sur le bouton poussoir DESCENTE, le volet se déclenche en remontant (et vice versa)

Réinitialiser la mémoire du moteur et répéter la procédure de mémorisation (la mauvaise touche a été pressée pendant la mémorisation de la première télécommande)

Sur les moteurs T-Mode avec fin de course mécanique (TM, TM M, TM R-W), il n’est pas possible de régler la course en tournant la clé Allen de réglage vers le signe moins (-)

Vérifier que la clé Allen de réglage est correctement actionnée

-Vérifier que la couronne est correctement insérée sur la fin de course. Nota: il n’est pas possible d’effectuer le réglage de fin de course sans le volet.

Le moteur T-Mode ne répond pas aux commandes

  • Vérifier que le moteur soit alimenté

  • Le moteur pourrait se trouver en protection thermique. Attendre quelques minutes et réessayer.

  • Le moteur est en position fin de course. Essayer d’inverser la marche.

  • Capteur soleil activé. Désactiver la fonction sur la télécommande et réessayer.

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Barrières

Comment se connectent plusieurs dispositifs avec un contact N.O ?

Il faut effectuer des contacts en parallèle.

Image_009

Comment se connectent plusieurs dispositifs avec un contact N.F. ?

Il faut effectuer les contacts en série.

Image_008

Sur les moteurs monophase 230V, est il nécessaire de connecter le condensateur de démarrage ?

OUI, il faut connecter le condensateur avec ses connecteurs, sinon entre les deux phases d’ouverture et de fermeture (câbles du moteur de couleur NOIR ou MARRON)

Image_007

Comment se règle les fins de course sur la barrière ?

Régler les cames de fin de course en desserrant les deux clés Allen.

Pour augmenter l’angle de ralentissement, avancer la came de la fin de course Pour diminuer l’angle de ralentissement, éloigner la came de la fin de course (1)

Image_006

Comment s’effectue l’opération de purge d’une barrière 620, 640, 642 ?

Les produits FAAC sont livrés en étant déjà étanche au niveau hydraulique. Les opérations de manutention, ou des problèmes de transport peuvent provoquer l’entrée d’air dans le circuit hydraulique , chose qui peut causer des mouvements irréguliers ou la diminution de la couple de l’opérateur.

Pour éxecuter la purge du système oléo dynamique, procéder comme tel :

  • S’assurer que la vis de purge ait bien été enlevée

  • Actionner électriquement la barre :

    Image_005

1-2 : vis de purge

Puis-je utiliser une huile commerciale pour effectuer un appoint d’huile sur un opérateur FAAC ?

L’opération d’appoint d’huile est seulement réservée au personnel autorisé (techniciens et installateurs). L’utilisation d’une huile différente de celle d’origine est déconseillée.

Une huile qui n’a pas été testée spécifiquement sur les opérateurs FAAC pourrait avoir des effets indésirables sur l’état des joints et sur l’équipement interne de l’opérateur.

Par contre, l’huile FAAC HP OIL (ROUGE) est parfaitement compatible avec l’huile FAAC XD220 (JAUNE). Il est donc possible de compléter l’huile de vieux opérateurs avec l’huile de l’actuelle production.

Lors du fonctionnement des opérateurs hydrauliques , un peu d’huile coule de l’endroit où se trouvait la vis de purge. A quoi cela peut-il être dû ?

On distingue deux causes potentielles:

  • une est due à une mauvaise installation, il faut donc contrôler que l’opérateur soit à niveau

  • l’autre est dûe à l’utilisation intensive des opérateurs, de ce fait, l’huile chauffe et augmente de volume, coulant ainsi (seulement lors de certains cycles) de l’endroit où se trouvait la vis de purge.

En outre, lors du transport, il est possible qu’une quantité limitée d’huile présente dans le tuyeau de purge, coule lorsque la vis est enlevée. Dans ce cas également, la fuite est minime et s’arrête après quelques cycles de fonctionnement.

La barrière fonctionne par à-coups, comment puis-je résoudre ce problème ?

  • Vérifier que la barrière soit équilibrée

  • Vérifier d’avoir enlevé la vis de purge et exécuter l’opération de purge.

    Image_004

Est-ce correct de serrer au maximum (dans le sens horaire) les valves de BY PASS ?

Non, les valves de by-pass ne doivent pas être complètement serrées pour ne pas compromettre le bon fonctionnement du circuit hydraulique. Serrer à fond puis desserrer d’un demi-tour.

Comment se règle les vis de BY PASS sur un opérateur hydraulique (non Hybrid) ?

  • Mettre la barrière en position de fermeture

  • Désserer les deux valves de BY PASS

  • Commander l’ouverture de la barrière

  • Le moteur s’activera mais n’aura pas la force d’actionner la barrière

  • Commencer à tourner lentement la vis VERTE dans le SENS HORAIRE, jusqu’à ce que la barrière commence à se mouvoir sans à-coups

  • Tourner la vis VERTE dans le SENS HORAIRE d’encore un demi-tour

  • Attendre que la barrière s’ouvre complètement

  • Commander la fermeture de la barrière

  • Le moteur s’activera mais n’aura pas la force d’actionner la barrière

  • Visser la vis ROUGE dans le SENS HORAIRE, jusqu’à ce que la barrière commence à se mouvoir sans à-coups

  • Tourner la valve ROUGE, dans le sens HORAIRE, d’encore un demi tour

  • Attendre que la barrière se ferme complètement

Comme règle-t-on la force d’un opérateur hydraulique ?

La force doit être réglée par les vis by pass, respectant ce qui est requis par les normes en vigueur. La force doit être mise au maximum sur la carte électronique (si c’est prévu).

Sur les opérateurs hydrauliques, quelle est la fonction d’une valve de BY PASS ?

Les valves de by pass servent à régler la force du moteur. La vis rouge règle la force de fermeture, la verte, celle d’ouverture (absents sur les opérateurs pour portails coulissants).

Comment reconnaît-on une barière qui a une ouverture à droite ou à gauche ?

La barrière avec fermeture à droite ou à gauche s’indentifie par la position du ressort, en observant la barrière avec le capot ouvert. Le ressort se trouve sur le côté, à l’endroit où descend la lisse.

Image_003

Comment se bloque les barrières 615,620,640,642 ?

Pour actionner manuellement la barrière en cas de coupure électrique ou en cas de hors service de l’automatisme , il est nécessaire d’agir sur le dispositif de déblocage grâce à la clé de dévérouillage.

La clé de déblocage en dotation (livrée) peut être triangulaire (ref 1) ou personnalisée (ref 2)

Insérer la clé de déverouillage dans la serrure et tourner la clé dans le sens contraire des aiguilles d’une montre d’un tour complet comme sur la figure et effectuer manuellement la manoeuvre d’ouverture et de fermeture de la lisse.

Image_002

Une fois qu’une barrière 620,640,642 est débloquée, la barre ne reste pas à 45° mais a tendance à descendre ou à monter. Qu’est il nécessaire de contrôler ?

Débloquer la barrière et

  • si la lisse a tendance à se fermer, tourner la bague d’équilibrage du ressort (2) dans le sens horaire

  • si elle à tendance à s’ouvir, le faire dans le sens antihoraire.

    Image_001

Le choix de l’opérateur se fait il exclusivement en fonction de la fréquence d’utilisation ?

Non, la fréquence d’utilisation représente la limite maximale de travail de l’opérateur à l’intérieur de son seuil thermique, et il ne faut pas la confondre avec le type d’application pour lequel l’opérateur a été développé. Un tel concept doit représenter le critère principal d’un choix.

Pour faciliter la selection de l’opérateur, nous avons subdivisé les applications en trois catégories facilement identificables par l’installateur: domestique, collective, industrielle.

Les caractérisiques d’un portail domestique sont généralement:

  • des dimensions et un poids faibles

  • le peu de cycles journaliers

  • les applications mono/bifamilière.

    De même, un portail industriel ou collectif est caractérisé par:

  • des dimensions et un poids importants

  • un nombre de passages important.

Pour choisir ensuite le bon produit, le type d’application doit avant tout etre évalué; la fréquence d’utilisation peut être le second critère de selection.

Il doit être évité de baser le choix exclusivement sur la fréquence d’utilisation !

Par exemple, un opérateur a 24V par utilisation domestique peut avoir une fréquence de travail continue (100%); mais s’il venait a etre employé dans un domaine industriel dans lequel le nombre passages est élevé, il aura une “vie” limitée dans le temps, n’étant plus affecté à l’application pour laquelle il a été développé.

Quelle est la fréquence d’utilisation d’une motorisation ?

La fréquence d’utilisation est la capacité maximale d’utilisation d’un opérateur, à l’intérieur de son seuil thermique.

On peut l’exprimer de diverses manières, par référence à une température ambiante spécifique : 1)En pourcentage : quand le temps de travail dépend des caractéristiques du portail

(ex : coulissants), c’est le pourcentage du temps de travail effectif (ouverture+fermeture) par rapport au temps de travail total du cycle (ouverture+fermeture+ temps d’arrêt)

[(To + Tf) / (To + Tf + Tp + Ti)] *100

To= Temps d’ouverture Tf : Temps de fermeture

Tp=Temps de pause Ti : Temps d’intervalle d’un un cycle complet à l’autre

Connaissant la fréquence d’utilisation et le temps d’un cycle complet (To+Tf), on peut remonter au nombre maximal de cycles horaires avec la formule suivante :

(1 h = 3.600 sec) / [(To+Tf) / (Fréquence d’utilisation en pourcentage)]

  1. En cycles par heure: indique le nombre maximal de cycles non consécutifs effectuables en une heure.

  2. R.O.T (Rating Operation Time): identifie le nombre maximal de cycles consécutifs que l’opérateur peut exécuter

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Bornes escamotables

Puis je utiliser une huile commerciale pour effectuer un complément de plein sur un opérateur FAAC ?

L’opération d’appoint d’huile est seulement réservée au personnel autorisé (techniciens et installateurs). L’utilisation d’une huile différente de celle d’origine est déconseillée.

Une huile qui n’a pas été testée spécifiquement sur les opérateurs FAAC pourrait avoir des effets indésirables sur l’état des joints et sur l’équipement interne de l’opérateur.

Par contre, l’huile FAAC HP OIL (ROUGE) est parfaitement compatible avec l’huile FAAC XD220 (JAUNE). Il est donc possible de compléter l’huile de vieux opérateurs avec l’huile de l’actuelle production.

La borne ne monte/descend pas; dois-je contrôler les valves de BY PASS ?

Non, le réglage des valves de BY PASS est effectué en usine. Au contraire, une modification du réglage peut générer des disfonctionnements au niveau de la borne escamotable elle- même.

Dans quelle position doit être la tige quand je contrôle le niveau d’huile ?

Le niveau de l’huile, indiqué par le témoin niveau d’huile, doit être contrôlé avec la tige complètement rentrée (verin en position ouverte).

Comment revérouille-t-on la borne escamotable ?

Pour rétablir le fonctionnement automatique:

  • Introduire dans le trou une clé allen de 5mm

  • La tourner dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’ à son blocage

  • Revisser la vis de fermeture positionnée sur le couvercle supérieur du cylindre de la borne escamotable

Comment dévérouille-t-on manuellement la borne escamotable en cas de coupure d’alimentation ?

Dans le cas où il serait necessaire de baisser manuellement la borne escamotable en cas de coupure d’alimentation, il faut agir sur le dispositif de débloquage.

  • Dévisser la vis de fermeture positionnée sur le couvercle supérieur du cyclindre

  • Introduire dans le trou une clé allen de 5 mm

  • Tourner dans le sens antihoraire pour que la borne escamotable se baisse

Image_010

Comment se connectent les pressostat dans des applications multiples ?

Les pressostats doivent être connectés en série:

Image_009

Comment se connectent les électrovalves dans des applications multiples ?

Les électrovalves doivent être connectées en parallèle:

Image_008

En cas de coupure de courant, que dois je faire pour que ma borne escamotable ne descende pas?

Poser l’electrovalve comme sur la figure ci dessous:

Image_007

En cas de coupure de courant, que dois je faire si je veux que ma borne escamotable descende pour permettre le passage d’un véhicule ?

Poser l’electro valve comme sur la figure ci dessous:

Image_006

Le buzzer et la led clignotante ne fonctionnent pas

Effectuer les vérifications suivantes:

  • Vérifier de bien avoir sélectioner le default n°5 ou n°6 sur la carte JE275

  • Vérifier que le couvercle supérieur du cylindre soit bien câblée

  • Vérifier que le connecteur d’alimentation positionné sous la tête soit correctement branché

La borne escamotable reste en position fermé

Verifier qu’il n’y ait rien entre le cylindre et la bague de frottement qui puisse empêcher son fonctionnement.

Vérifier que la commande d’ouverture soit detectée par la carte de gestion (led open éclairée suite à une commande).

La borne escamotable ne monte pas et reste en bas

Effectuer les vérifications suivantes:

  • Vérifier d’avoir selectionner le defaut n°5 ou n°6 sur la carte JE275

  • Vérifier que la borne escamotable soit bloquée hydrauliquement

  • Vérifier que l’electro valve soit bien câblée

  • Remplacer l’electrovalve

La borne escamotable, à peine arrivée en position haute, invertit la marche

Effectuer les vérifications suivantes:

  • Vérifier que les fins de course soient bien câblées

  • Vérifier que les fins de course de position haute soient bien placées

  • Vérifier que le pressostat soit desactivé avec son capteur magnétique sur les derniers centimètres de la montée (voir composant 13 sur l’image ci dessous:)

Image_005

La borne escamotable se lève sur quelques centrimètres et se rabaisse immédiatement

Effectuer les vérifications suivantes:

  • Vérifier d’avoir selectionner le default n°5 ou n°6 sur la cate JE275

  • Vérifier que le pressostat de sécurité soit bien câblé

  • Vérifier que la led DL3 (FSW) sur la carte JE275 reste allumée pendant toute la durée du mouvement

  • Remplacer le pressostat

Combien de bornes escamotables puis-je connecter sur la carte JE275 ?

Il est possible de connecter jusqu’à 4 bornes escamotabes J275 sur le même appareil qui fonctionneront simultanément.

Vérifier la présence du dissipateur sur la carte JE275

Image_002

Image_003

Dissipateur

Image_004

Comment se connectent les fins de course BASSES et HAUTES dans les applications multiples ?

Les fins de course BASSES et HAUTES doivent être connectées en parallèle.

Image_001

Le choix de l’opérateur se fait il exclusivement en fonction de la fréquence d’utilisation ?

Non, la fréquence d’utilisation représente la limite maximale de travail de l’opérateur à l’intérieur de son seuil thermique, et il ne faut pas la confondre avec le type d’application pour lequel l’opérateur a été développé. Un tel concept doit représenter le critère principal d’un choix.

Pour faciliter la selection de l’opérateur, nous avons subdivisé les applications en trois catégories facilement identificables par l’installateur: domestique, collective, industrielle.

Les caractérisiques d’un portail domestique sont généralement:

  • des dimensions et un poids faibles

  • le peu de cycles journaliers

  • les applications mono/bifamilières.

    De même, un portail industriel ou collectif est caractérisé par:

  • des dimensions et un poid importants

  • un nombre de passages important.

    Pour choisir ensuite le bon produit, le type d’application doit avant tout etre évalué; la fréquence d’utilisation peut être le second critère de selection.

    Il doit être évité de baser le choix exclusivement sur la fréquence d’utilisation !

    Par exemple, un opérateur a 24V par utilisation domestique peut avoir une fréquence de travail continue (100%); mais s’il venait a etre employé dans un domaine industriel dans lequel le nombre passages est élevé, il aura une “vie” limitée dans le temps, n’étant plus affecté à l’application pour laquelle il a été développé.

Quelle est la fréquence d’utilisation d’une motorisation ?

La fréquence d’utilisation est la capacité maximale d’utilisation d’un opérateur, à l’intérieur de son seuil thermique.

On peut l’exprimer de diverses manières, par référence à une température ambiante spécifique : 1)En pourcentage : quand le temps de travail dépend des caractéristiques du portail

(ex : coulissants), c’est le pourcentage du temps de travail effectif (ouverture+fermeture) par rapport au temps de travail total du cycle (ouverture+fermeture+ temps d’arrêt)

[(To + Tf) / (To + Tf + Tp + Ti)] *100

To= Temps d’ouverture Tf : Temps de fermeture

Tp=Temps de pause Ti : Temps d’intervalle d’un un cycle complet à l’autre

Connaissant la fréquence d’utilisation et le temps d’un cycle complet (To+Tf), on peut remonter au nombre maximal de cycles horaires avec la formule suivante :

(1 h = 3.600 sec) / [(To+Tf) / (Fréquence d’utilisation en pourcentage)]

  1. En cycles par heure: indique le nombre maximal de cycles non consécutifs effectuables en une heure.

  2. R.O.T (Rating Operation Time): identifie le nombre maximal de cycles consécutifs que l’opérateur peut exécuter

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Cotes de sécurité

Qu’est ce que les LED sur la MSE110W identifient elles ?

Image_002

Où se connecte le failsafe sur la carte CN60E de la côte CN60 ?

La borne failsafe soit être connectée au failsafe de la carte de l’opérateur.

Dans le cas ou le failsafe n’est pas présent, il doit être mis hors service grâce au dip 3

Où se connecte le failsafe sur la carte de la côte MSE110W ?

La borne failsafe doit être connectée au failsafe de la carte de l’opérateur.

Dans le cas ou le failsafe n’est pas présent, la borne 1 (-FSW TX) doit être connectée à la borne 4 (-)

Image_001

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Photocellules

Pourquoi les photocellules ne fonctionnent-elles pas pendant le mouvement du portail ?

Vérifier que:

  • les photocellules soient bien alignées (se réferer aux instructions qui concerne ce sujet), que le cablage ait été executé correctement (second schéma présenté normalement dans les instruction de la carte électronique)

  • la led FSW_OP s’allume et s’éteigne quand le rayon des photocellules est coupé

  • la led FSW_CL s’allume et s’éteigne également quand le rayon des photocellules est coupé

Je voudrais que les photocellules fonctionnent en ouverture/fermeture/ouverture-fermeture, comme dois-je connecter ?

Les schémas de connexion sont illustrés sur les instructions de l’appareil électronique. Le positionnement des photocellules doit respecter leurs fonctions de protection de la zone intéressée par le mouvement d’ouverture ou de fermeture ou des deux.

Image_003

Pourquoi je n’arrive pas aligner les photocellules ?

Vérifier que :

  • L’émetteur et le récepteur soient correctement alignés

  • Que le capot soit monté

  • Dans le cas de photocellule Bus, s’assurer que le couple RX-TX ait la même adresse sur les deux dispositifs et que d’éventuels autres couples de photocellules aient une adresse différente l’une de l’autre.

Image_001

Dans le cas de photocellules Photbeam et de largeur de passages supérieurs à 15m, s’assurer d’avoir enlevé le pont LK1 sur le dispositif récepteur.

Image_002

Dans le cas de photocellules Wireless, s’assurer d’avoir configuré le même canal de transmission (voir sur les notices) entre le récepteur et l’émetteur.

Photocellules

Nous vous rappelons qu’il est absolument déconseiller de percer le support des photocellules (par exemple pratiquer d’autres trous en plus de ceux prévus par FAAC) afin de ne pas compromettre l’étanchéité et d’empêcher l’entrée d’insectes ou de petits animaux qui pourraient interférer dans le bon fonctionnement de l’appareil.

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Portes automatiques

Quelle opération executer quand on relève 3 foid de suite un obstacle pendant le mouvement d’ouverture ou de fermeture ?

Enlever l’obstacle et exécuter un RESET pour que le fonctionnement reprenne

La porte se ferme au lieu d’ouvrir et vice versa

Inverser, sur la carte, la position du dip-switch relatif à la configuration de la porte: l’unqiue vantail/ le droit ou gauche/ le double vantail et réexecuter un SETUP.

La porte ne se ferme pas

  • Vérifier que

  • Les/la photocellule/ ne sont PAS engagées

  • La fonction opérative sélectionnée ne soit PAS PORTE OUVERTE

  • La fonction opérative sélectionnée ne soit PAS MANUEL

  • Le moteur soit correctement connecté

  • Le moteur soit alimenté

Il y a quelque chose qui empêche l’execution du SETUP, le SD Keeper indiquer allarme 15 (led 3,4,7 et 8 clignotantes). Que dois-je contrôler ?

Vérifier que:

  • Le fonction opérative enclenchée ne soit pas MANUEL ou NUIT

  • Le fonctionnement ne soit pas à batterie

  • Les photocellules ne soient pas engagées

  • L’encoder soit bien connecté à la carte

  • Qu’aucune entrée d’urgence (sécuritées) ne soit active

  • Le moteur soit bien alimenté 5.La porte ne s’ouvre pas

    Vérifier que:

  • La fonction opérative sélectionnée ne soit PAS MALNUEL

  • La fonction opérative sélectionnée ne soit PAS NUIT

  • Vérifier la connexion du moteur

  • Vérifier que le blocage du moteur ne soit pas activé

  • Vérifier que le moteur soit alimenté

La procédure de SETUP ne peut pas être achevée puisque un frottement ou un poids du vantail trop élevé a été constaté

  • Couper l’alimentation ou enclencher la fonction opérative MANUEL, après quoi, vérifier manuellement le mouvement correct du vantail

  • Vérifier le poids du vantail

  • Verifier le bon réglage (1) la roue de contre-poussée présente sur le chariot (2) (qui empêche le chariot même de sortir de son logement). A savoir que cette roue doit être libre.

Image_001

Le choix de l’opérateur se fait il exclusivement en fonction de la fréquence d’utilisation ?

Non, la fréquence d’utilisation représente la limite maximale de travail de l’opérateur à l’intérieur de son seuil thermique, et il ne faut pas la confondre avec le type d’application pour lequel l’opérateur a été développé. Un tel concept doit représenter le critère principal d’un choix.

Pour faciliter la selection de l’opérateur, nous avons subdivisé les applications en trois catégories facilement identificables par l’installateur: domestique, collective, industrielle.

Les caractérisiques d’un portail domestique sont généralement:

  • des dimensions et un poids faibles

  • le peu de cycles journaliers

  • les applications mono/bifamilières.

    De même, un portail industriel ou collectif est caractérisé par:

  • des dimensions et un poid importants

  • un nombre de passages important.

Pour choisir ensuite le bon produit, le type d’application doit avant tout etre évalué; la fréquence d’utilisation peut être le second critère de selection.

Il doit être évité de baser le choix exclusivement sur la fréquence d’utilisation !

Par exemple, un opérateur a 24V par utilisation domestique peut avoir une fréquence de travail continue (100%); mais s’il venait a etre employé dans un domaine industriel dans lequel le nombre passages est élevé, il aura une “vie” limitée dans le temps, n’étant plus affecté à l’application pour laquelle il a été développé.

Quelle est la fréquence d’utilisation d’une motorisation ?

La fréquence d’utilisation est la capacité maximale d’utilisation d’un opérateur, à l’intérieur de son seuil thermique.

On peut l’exprimer de diverses manières, par référence à une température ambiante spécifique : 1)En pourcentage : quand le temps de travail dépend des caractéristiques du portail

(ex : coulissants), c’est le pourcentage du temps de travail effectif (ouverture+fermeture) par rapport au temps de travail total du cycle (ouverture+fermeture+ temps d’arrêt)

[(To + Tf) / (To + Tf + Tp + Ti)] *100

To= Temps d’ouverture Tf : Temps de fermeture

Tp=Temps de pause Ti : Temps d’intervalle d’un un cycle complet à l’autre

Connaissant la fréquence d’utilisation et le temps d’un cycle complet (To+Tf), on peut remonter au nombre maximal de cycles horaires avec la formule suivante :

(1 h = 3.600 sec) / [(To+Tf) / (Fréquence d’utilisation en pourcentage)]

  1. En cycles par heure: indique le nombre maximal de cycles non consécutifs effectuables en une heure.

  2. R.O.T (Rating Operation Time): identifie le nombre maximal de cycles consécutifs que l’opérateur peut exécuter

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}

Systèmes radio

Comme se duplique une radiocommande SLH ?

  • Sur la radiocommande qui commande déjà l’automatisme, appuyer en meme temps les touches 1 et 2 jusqu’a ce que la LED commence à clignoter et lacher les deux touches

  • Avant que la LED arrête de clignoter apuyer et maintenir appuyer la touche du canal que l’on veut transféré; rapprocher la nouvelle radiocommande et sur elle, appuyer et maintenir appuyer la touche qui doit commander l’automatisme

  • En confirmation d’avoir éxecuter la bonne procédure, la LED de la nouvelle radiocommande doit effectuer deux bref clignotants et d’éteindre

  • Lâcher les boutons-poussoirs des deux radiocommandes

  • Aller à proximité du recepteur et appuyer 2 fois, dans une succession rapide, le bouton- poussoir de la nouvelle radiocommande

Image_015

Comment mémorise t on la premiere radiocommande SLH sur la XR2 433-868 C ou XR4 433- 868 C ?

  • Sur la radiocommande SLH, appuyer et rester appuyé sur les boutons poussoirs P1 et P2 en même temps

  • La ledde la radiocommande commencera a clignoter (pour environ 10 secondes)

  • Lacher les deux boutons poussoir

  • Dans les 5 secondes qui suivent, tandis que la led de la radiocommande est encore clignotante, appuyer et maintenir appuyer sur le bouton poussoir désiré sur la radiocommande (la led de al radiocommande s’allumera d’une lumière fixe)

  • Appuyer sur le recepteur, le bouton poussoir du canal radio désiré pendant 1 seconde

  • La led sur la carte s’allumera d’une lumière fixe pendant 1 seconde pour ensuite s’éteindre, indiquant la fin de la mémorisation

  • Relacher le bouton poussoir de la radiocommande

  • Appuyer deux fois le bouton poussoir de la radiocommande mémorisée en une brève succession

Comment mémorise-t-on la première radiocommande SLH sur la E720-E721 ?

Image_014

Comment mémorise t on la premiere radiocommande SLH sur la E024S ?

  • Sur la radiocommande SLH, appuyer et maintenir appuyé sur les boutons poussoirs P1 et P2 en même temps jusqu’à ce que la LED de celle-ci commence à clignoter. Lâcher les deux boutons-poussoirs.

  • Dans les 5 secondes qui suivent,tandis que la LED de la radiocommande est encore en train de clignoter, appuyer et maintenir appuyé sur le bouton-poussoir désiré sur la radiocommande (la LED de la radiocommande s’allumera d’une lumière fixe)

Image_011

Image_012

  • Appuyer sur le bouton poussoir LOGIC pour mémoriser l’ouverture totale ou SPEED pour mémoriser l’ouverture partielle, et en restant appuyer sur le bouton, appuyer aussi sur le bouton poussoir SETIP (SW1)

  • La led sur la carte s’allumera d’une lumière fixe pendant 1 seconde pour ensuite s’éteindre, indiquant la fin de la mémorisation. Relacher le bouton poussoir de la radiocommande

  • Des la premiere actiation, effectuer deux pressiosn de 2 secondes chacune, sur le nouton poussoi r de la nouvelle radiocommande

Image_013

Comment mémorise-t-on la première radiocommande SLH sur une RP SLH minidec SLH, décoder SLH ?

  • Sur la radiocommande, appuyer en même temps les touches 1 et 2, jusqu’à ce que la led ne commence pas à clignoter, et lacher les deux touches

  • Avant que la LED arrête de clignoter, apputer et rester appuyé la touche du canal qu’il faut transféré

  • En confirmation d’avoir executer la procédure correcte, la LED du recepteur reste allumée fixement pendant quelques secondes, pour ensuite s’éteindre.

  • Lacher le bouton poussoir du recepteur et celui de la radiocommande

  • Dès la premiere activation, effectuer deux pressions de 2 secondes chacune sur le bouton poussoir de la nouvelle radiocommande

Quelle est la compatibilité entre les radiocommandes et les récepteurs du système DS a 868MHz ?

Le tableau suivant représente, par les images et les modèles, la compatibilité de toutes les radiocommandees et les récepteurs 868 DS:

Image_010

Quelle est la compatibilité entre les radiocommandes et les récepteurs du système DS a 433MHz ?

Le tableau suivant représente, par les images et les modèles, la compatibilité de toutes les radiocommandees et les récepteurs 433 DS:

Image_009

Quelle est la compatibilité entre les radiocommandes et les récepteurs du système SL a 433MHz ?

Le tableau suivant représente, par les images et les modèles, la compatibilité de toutes les radiocommandees et les récepteurs 433SL :

Image_008

Quelle est la compatibilité entre les radiocommandes et les récepteurs du système RC a 433MHz ?

Le tableau suivant représente, par les images et les modèles, la compatibilité de toutes les radiocommandes et les récepteurs 433SLH:

Image_007

Quelle est la compatibilité entre les radiocommandes et les récepteurs du système SLH a 868 MHz ?

Le tableau suivant représent, par les images et les modèles,la compatiblité de toutes les radiocommandes et les récepteurs 868SLH.

Image_006

Quelle est la compatibilité entre les radiocommandes et les récepteurs du système SLH a 433 MHz ?

Le tableau suivant représente, par les images et les modèles, la compatibilité de toutes les radiocommandes et récepteurs 433 SLH.

Image_005

Comment identifie t on une radiocommande ?

Image_004

Comment voit on qu’une radiocommande est MASTER ou SLAVE ?

En appuyant et en maintenant appuyé une touche de la télécommande MAITRE, la led clignote 2 fois avant de rester fixe.

Sur la radiocommande ESCLAVE, la led s’allume tout de suite de façon fixe.

Quelle est la différence entre les radiocommandes SLH master et slave ?

Les radiocommandes d’usines ont une configuration MAITRE, ces radiocommandes peuvent donner comme apprendre le code. Une radiocommande ESCLAVE peut seulement apprendre le code sans avoir la possibilité de le transférer. Il est possible de transformer une télécommande MAITRE en une SLAVE, en la rendant non duplicable.

La procédure n’est pas réversible

La radiocommande ne fonctionne pas : que dois je contrôler ?

  • Verifier que la led s’allume sur la radiocommande et que la batterie soit chargée/pleine ; remplacer éventuellement la batterie

  • Vérifier d’avoir mémorisé la radiocommande sur le récepteur

  • Verifier qu’il y ait compatibilité entre la radiocommande et le récepteur (fréquence et codage identiques)

  • Verifier de ne pas avoir activé une logique « commande maintenue »

  • Verifier qu’il n’y ait pas d’interférences radio, de parties métalliques ou des murs qui font obstacles aux transmissions.

    Image_003

Est-il possible de commander deux automatismes avec le même canal de radiocommande ?

OUI, il suffit de mémoriser le même canal sur le récepteur. Dans le cas ou ils se situent dans le même rayon d’action, les deux pourront être commandées.

J’ai une radiocommande à DIP SWITCH avec deux boutons poussoirs, comment dois je faire pour commander deux portails ?

  • Configurer sur la radiocommande (TX1) les dip de 1 à 12 de manière aléatoire, en évitant de laisser les 4 derniers dip sur OFF

  • Configurer sur les dip sur le premier récepteur (RX1), exactement comme pour la radiocommande (TX1) (dans le cas d’une application collective, configurer de cette façon l’accès privé)

  • Configurer sur le second récepteur (RX2), les dip de 1 à 8, exactement comme sur la radiocommande (TX1) et poser les dip de 9 à 12 sur OFF. (dans le cas d’une application collective, positionner de cette façon l’accès commun)

    Image_002

Puis je utiliser plus de décoder ou de minidec en parallèle sur la même PLUS ?

Oui, en procédant ainsi, chaque minidec ou décoder ajoutés peuvent commander un autre dispositif (ex : lumières extérieures, irrigation…)

Est-ce que le minidec ou le décoder nécessitent une antenne externe ?

Oui, il faut insérer une antenne déportée appelée PL ou PLUS, qui possède la même fréquence de travail que les radiocommandes utilisées.

Dois-je monter une antenne supplémentaire avec une RP ou une XF ?

Non, ce n’est pas nécessaire, elles ont déjà une antenne intégrée.

Il est tout de même possible de monter une antenne déportée, connectée par un câble coaxial, dans le cas où, à cause d’obstacles, (structure en béton armé, métallique etc…) , on se trouve en situation de réception non optimale.

{"single_open":"false","transition_speed":"300"}